17/09 Dany Dusausoit (Beloeil)

Vainqueur national d'Argenton après avoir vécu une fabuleuse année! Sa colonie a tiré un énorme braquet tout au long de la saison 2009!


Chaque année, au mois d'août, le célèbre Château de Beloeil accueille ce fameux événement qu'est la Nuit Musicale de Beloeil. Une occasion pour les mélomanes de se plonger dans l'univers merveilleux de la musique classique.
Quinze jours avant cette manifestation de dimension internationale, c'est un autre virtuose de Beloeil qui avait fait étalage de son formidable talent. Un "instrument" à vent, fendant l'air avec grâce et volupté, survolant le Château de Beloeil avant de plonger en bord de Canal. Un jeune pigeon venait ainsi d'accomplir un formidable exploit, mettant sous le feu des projecteurs son heureux propriétaire, un ex-roi de la Petite Reine!

Du jeu de balle au cyclisme pour gagner son pain quotidien!

On est sportif dans l'âme dans la famille Dusausoit. Aussi, c'est sans surprise que Dany suivit les traces de son père José dans le jeu de balle fort pratiqué dans la région et pouvant fort bien nourrir son homme. Comme son père, Dany était doué pour ce sport. C'est à cette époque, aux débuts de Dany en compétition ballante, que fut instauré un nouveau règlement au sujet des gants. "Ça ne sentait pas bon à cette époque" nous glisse José "et j'ai suggéré au gamin de bifurquer vers un autre sport".
Dany n'avait pas trop d'atomes crochus avec l'école et voulait faire du sport. Son père était encore plus acharné que lui et nourrissait même le secret espoir de le voir percer dans une discipline où il l'imaginait en tant que professionnel.
Il ne s'était pas trompé et Dany finit même par le décrocher ce fameux contrat professionnel lorsqu'il était à l'apogée de sa forme chez les amateurs. Il sortait d'une année où il avait enlevé pas moins de 5 titres de champion, tant au niveau provincial que national et aussi bien en contre la montre qu'en course en ligne.
Monté de catégorie, Dany se rendit toutefois compte de l'énorme différence existant entre ces deux mondes et retourna chez les amateurs l'année suivante.

Au total, ce sont plus de cent courses qui figureront à son prestigieux palmarès. Il était alors le roi dans la catégorie contre-la-montre et un précieux équipier pour lancer les sprints pour ses différents chefs de file.
Une fois la trentaine passée, il se reconvertit dans un rayon qu'il connaissait sur le bout des doigts et ouvrit un magasin de cycles à Beloeil, au bord du canal Nimy-Blaton, juste devant la malterie où son père travailla de nombreuses années.
Il s'y est spécialisé dans le vélo de course de compétition et fournit de nombreux jeunes coureurs, mais aussi de nombreux cyclotouristes. D'autres vélos, moins "bêtes de course", sont également disponibles dans son magasin.
Il est notamment dépositaire de la marque Merckx, le grand champion Belge qui le mit à l'honneur lorsqu'il remporta le Grand Prix Eddy Merckx, contre-la-montre individuel qui servait de support au titre de championnat de Belgique.

Le jeu de pigeons ne lui était cependant pas étranger, son grand-père jouant à Oeudeghien.
Lorsqu'il était âgé de quatorze ans, Dany faisait la route de Beloeil jusqu'à Oeudeghien, en vélo et chaque week-end et ce afin de constater les vitessiers de son grand-père qu'il trouvait trop lent à l'arrivée des pigeons.
Il se souvient des jours où il allait entraîner les pigeons de grand-papa et où il fonçait à travers bois, en vélo, afin de devancer les oiseaux. Il n'y arrivera qu'à très peu de reprises cependant...
A l'issue de sa carrière sportive, il avait donc choisi de reprendre un magasin pour entrer dans le commerce du vélo. Il acheta donc une belle maison, juste à côté du canal et à un jet de pierre de la malterie où travaillait son père.
Comme par hasard, la maison était flanquée d'un petit et vieux colombier.

Une femelle mosaïque égarée fut la première à rejoindre le petit colombier, bientôt accompagnée d'un voyageur sauvé alors qu'il se noyait dans le canal.
Une idée de dingue germa alors dans la tête de Dany et de son frangin, ils s'étaient mis dans la tête d'aller puiser dans la bande de pigeons squattant la malterie, juste devant la maison de Dany. Perché dans le vide, armé d'une épuisette et simplement tenu par les pieds, le frère de Dany attrapa de la sorte une trentaine d'oiseaux. Ils furent hébergés dans le petit colombier, mais c'est à une horde de sauvageons qu'eut affaire Dany...
Aller puiser dans un nid à microbes n'est pas sans danger et, bien vite, la maladie s'empara de la colonie hétéroclite.

Dany se rappela au bon souvenir de Michel Olivier, ex-coureur à vélo lui aussi. En fait, Michel et Dany firent connaissance du côté de la Normandie où ils feront partie de la même équipe et prenant part aux courses de la région normande durant trois semaines. Il était interloqué des coups de fil que Michel passait au pays, s'inquiétant des résultats obtenus par le second membre du tandem auquel il appartenait à l'époque.
La visite de Michel Olivier déboucha sur une élimination massive de la légion étrangère, mais aussi sur l'apport d'un plein panier d'œufs à mettre à couver afin de donner des allures un peu plus sportives à la colonie de Beloeil.
Le succès fut directement au rendez-vous dans la catégorie des jeunes et dans le domaine de la vitesse. Dany se souvient ainsi avoir engagé 25 jeunes, soit l'entièreté de son équipe et avoir rempli deux Toulet, réalisant presque le score parfait, tout en ayant été contraint de constater les derniers arrivés chez un voisin.

Mais le rayon de vitesse finit très vite par ne plus convenir aux yeux de Dany, sa profondeur était alors égale au tiers de la distance de certaines étapes. De plus, le nouveau venu fut très vite regardé du coin de l'œil, sa fulgurante ascension n'étant pas du goût de tout le monde.
Dany se mit à faire les salles de ventes avec Michel Olivier et fit quelques acquisitions. Il prit aussi contact avec René Lefebvre, celui-là même qui avait explosé aux yeux des joueurs des concours nationaux en remportant Montauban et Narbonne sur quelques semaines.
Cet apport du sang Lefebvre fut le premier véritable coup de fouet dans l'objectif du grand demi-fond que venait de se fixer Dany.
Le retour des oiseaux du petit demi-fond entrait toutefois en conflit avec les horaires d'ouverture du magasin et il n'était pas possible de profiter des arrivées. Le profil des étapes de 400 kilomètres convient à merveille à Dany. Généralement, les oiseaux arrivent en début d'après-midi et si les conditions sont normales, il ne faut pas passer plus de deux petites heures au colombier. Il convient aux yeux de Dany de se fixer des objectifs en colombophilie, non pas en fonction des pigeons, mais bien au regard de la vie professionnelle et familiale.

Un autre tournant important pour la colonie Dusausoit fut la rencontre avec Joost De Smeyter de Melden. Ce dernier était ami avec Michel Olivier et en tant qu'anciens coureurs, il ne fallut pas bien longtemps pour créer de solides liens entre eux.
Joost déménageait à l'époque de Renaix vers Melden et la douzaine de tardifs qu'il avait élevés pour emmener avec lui était en fait... trop hâtive, les colombiers n'étant pas terminés. Les pigeons prirent la direction de Beloeil, tout naturellement.
Reconstruire une nouvelle colonie n'est pas chose aisée, surtout lorsqu'elle est axée sur le grand fond. Les débuts de Joost De Smeyter à Melden furent sujets à moqueries de la part de ses nouveaux voisins, pourtant joueurs de demi-fond. Cela suffit à blesser Joost dans son amour propre et c'est la raison pour laquelle il fit l'acquisition de quelques oiseaux de demi-fond, histoire de remettre les choses dans leur contexte. Très vite, les demi-fonciers de la région de Melden se rendirent compte que Joost De Smeyter n'avait pas perdu la main, ils ne lui avaient simplement pas accordé assez de crédit et surtout ils n'avaient pas tenu compte du fait qu'entre demi-fond et grand fond la formation d'une colonie est bien plus longue...

Le demi-fond n'étant pas l'objectif principal chez De Smeyter, accord fut pris avec Dany pour l'acquisition future des reproducteurs de la colonie De Smeyter, ceux-là même lui ayant rendu la notoriété au sein de son village. Une tournée entière déménagea en début de saison vers Beloeil et c'est avec ces nouvelles introductions que Dany Dusausoit régna sur les étapes réservées à la jeune génération l'an dernier. Pas moins de 60 œufs avaient alors étaient acquis!
La colonie Dusausoit est aujourd'hui donc en grande partie basée sur les introductions de chez De Smeyter!

Il n'y a pas que la victoire nationale sur Argenton en 2009!

Il serait idiot de résumer la saison 2009 de la colonie Dusausoit à cette seule victoire nationale sur Argenton! En effet, c'est une véritable démonstration qui fut réalisée avec comme point d'orgue la constatation incroyable sur Issoudun où pas moins de huit yearlings figurent dans le top 100 semi-national dans près de 6.000 participants!
Tout ceci étant réalisé principalement pas les oiseaux issus des œufs acquis l'an dernier chez De Smeyter!

Ces fabuleux résultats sont avant tout l'œuvre des femelles qui ont vraiment cartonné en 2009. Chaque semaine, elles étaient sur la brèche et pour dynamiter le résultat à chaque fois!
En fait, deux équipes différentes furent jouées. Une première partie fut mise au veuvage total, mâles et femelles prenant part aux compétitions. Les femelles séjournent alors dans un colombier identique aux pigeonniers des mâles, mais avec de petits perchoirs en lieu et place des casiers traditionnels. Lors de la volée, ce sont les mâles qui regagnent ce colombier, le temps que ces demoiselles rentrent via leur logis. Les mâles sont ensuite libérés, laps de temps durant lequel les femelles sont à nouveau dirigées vers leur local de repos muni de perchoirs. Les mâles rentrant bien évidemment dans leur compartiment une fois la volée achevée.
Dans un autre colombier, c'est le veuvage traditionnel qui est opérationnel.
Dany n'a pas constaté de différence dans les prestations, il faut simplement disposer de pigeons ne servant à rien d'autre qu'amusettes pour les partenaires de l'autre sexe. Les femelles se montrent généralement supérieures aux mâles et doivent participer aux compétitions chaque semaine, au contraire des mâles qu'il est plus difficile de remettre en bon état pour le concours suivant.

Les pigeons sont nourris au casier, sauf pour les femelles. Au retour de concours, ils reçoivent un mélange plus lourd, le même généralement qui est donné en fin de préparation. Suivant l'état en main, ils passent alors plus ou moins vite d'un mélange léger à celui de compétition. Plus ils reprennent vite leur bel état de corps et moins vite le mélange de compétition est ajouté à la ration journalière. C'est un principe de récupération inspiré de la compétition cycliste et remis au niveau des pigeons. Quinze année de cyclisme au plus haut niveau vous apprennent à connaître votre corps, il ne reste plus qu'à transposer ces mêmes principes pour les pigeons.

N'allez surtout pas croire que le fait d'avoir été coureur cycliste suffise à expliquer la réussite chez Dusausoit, le raccourci est par trop réducteur. D'autres paramètres entrent en ligne de compte. Cependant, il nous semble certain que les bons principes liés au sport cycliste ne sont pas étrangers à cette réussite. Par bons principes, nous entendons le fait de bien connaître son corps, bien évidemment, mais surtout cette capacité qu'ont ces forçats de la route à se dépasser. Cette capacité à aller au bout d'eux-mêmes et de ne pouvoir connaître la progression qu'en travaillant encore et toujours plus. Le vélo est sans doute l'une des plus difficiles écoles de la vie et ceux qui connaissent le succès savent mieux que quiconque ce que souffrir veut dire. Appliquer ces principes appris sur le vélo au sport colombophile si cela est fait avec toute la rigueur nécessaire ne peut qu'être bénéfique et tendre vers la réussite.

Nous avons visité les installations de Dany, installations simples faites de petits colombiers de jardin bien entretenus et arrangés suivant les meilleures convenances du système en exploitation. Nous avons cependant eu notre attention attirée vers le système ingénieux afin que l'air frais soit toujours présent au colombier, l'air pur et continuellement renouvelé.
Nous en parlions un peu plus avant du fait que le papa Dusausoit avait accompli toute sa carrière professionnelle au sein de la malterie située devant le domicile de Dany.

Une malterie transforme l'orge en malt d'orge ou "Malt", matière première utilisée en brasserie pour la fabrication de la bière et du whisky. Le procédé consiste essentiellement à tremper de l'orge dans les cuves de façon à amorcer artificiellement sa germination, à contrôler cette dernière dans des germoirs et à l'arrêter,à un stade déterminé dans un séchoir appelé touraille.
C'est précisément à ce stade du séchage qu'intervenait José et cela lui a permis de bien connaître la manière avec laquelle il convient d'extraire ou d'introduire cet air dans un local bien déterminé.
Dany lui a expliqué ce qu'il attendait de lui et son papa s'est mis au travail. Tout ceci nous donnant un résultat assez surprenant et de nature à garder le milieu sec et ventilé de bonne manière, simplement en le couplant avec une minuterie. Dany a d'ailleurs constaté une différence colossale dans un colombier où il ne parvenait pas à faire un prix lorsque ce système fut mis en fonction. Tout s'arrangea comme d'un coup de baguette magique.

Une victoire nationale durant les vacances!

Dany avait l'intention de jouer Argenton, mais également de partir en vacances. Nous l'avons écrit plus haut: il n'y a pas que les pigeons dans la vie!
Il avait donc combiné le tout et il enlogerait les pigeons pour Argenton juste avant de monter dans l'avion pour la Tunisie.
Le jour de l'enlogement, Dany se rend compte que ses jeunes sont porteurs de bestioles dans les ailes. Il décide donc de leur appliquer une goutte d'Ivomec dans le cou. Durant cette opération, il avait chassé les pigeons dans la volière, histoire de ne pas appliquer deux fois le traitement au même pigeon. A chaque ouverture de la volière, le futur lauréat d'Argenton s'arrangeait pour regagner un casier et mener bagarre. Pour punition, il sera fait en dernier, mais avait répété son petit jeu à une demi-douzaine de reprises. Ce n'est qu'en analysant ses gestes du passé que Dany trouva une des probables raisons à l'exploit de ce voilier qui ne faisait pourtant pas partie de ses favoris.
En fait, cet oiseau avait été l'objet d'un achat au cours d'une vente hivernale, un bon pour pigeonneau qu'il conviendrait d'aller chercher chez Bernard Bonte de Tongre-Notre-Dame, une manière également de donner un coup de main à la société en lui apportant un peu d'argent.
Il ne fallut même pas aller chercher le pigeon chez le propriétaire, puisque c'est l'ami de la maison, Robert Duquesne, qui se chargea de l'apporter chez Dany.
Ce petit pigeon et son frère de nid étaient en fait issus de deux acquisitions faites sur Internet dont le sang Engels coule abondamment dans les veines.

C'est d'ailleurs ce même Robert Duquesne qui se chargea de constater les voiliers de retour d'Argenton chez Dany Dusausoit, ayant lui-même confié cette tâche à un autre ami au sein de ses propres installations. Inutile d'écrire que la fête entre Robert et Bernard dura plusieurs heures durant lesquelles le résultat du produit de la malterie coula à flots...

Une grande victoire nationale qui vient donc couronner une splendide saison 2009, mais pas tout à fait avec l'oiseau avec lequel on croyait l'exploit possible. L'important étant toutefois de vaincre au plus haut niveau. Chose connue pour Dany lorsqu'il roulait à vélo et accueillie avec grande joie dans la nouvelle carrière qu'il a entamée en compagnie de ses champions des airs.

Quelques résultats de la saison 2009

Etampes 508 yearlings: 1, 4, 7, 8, 14, 15, 16, 32, 39, 47, 63, 81, 85, 86, 87, 104, 118, 152 et 19/37.
Etampes 725 yearlings: 1, 2, 3, 4, 5, 9, 12, 17, 18, 21, 25, 26, 31, 35, 36, 40, 55, 63, 68, 72, 83, 107, 108, 131, 143, 147, 179 et 27/37.
Bourges 191 yearlings: 2, 6, 10, 15, 20, 21, 22, 25, 38, 45, 64 et 11/20.
Bourges 120 yearlings: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 15, 20, 26, 28, 29, 30, 31, 34, 36, 39 et 21/37.
Orléans 418 yearlings: 3, 10, 16, 18, 29, 48, 63, 76, 87, 109 et 10/15.
Issoudun 185 yearlings: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 9, 11, 13, 30, 40, 42, 55 et 14/24.
Orléans 389 yearlings: 4, 6, 14, 20, 25, 27, 54, 55, 57, 70, 76, 79, 92, 109, 114 et 16/20.
Châteauroux 89 yearlings: 2, 3, 4, 6, 15, 16, 21, 23, 39.
Châteauroux 322 yearlings: 1, 3, 4, 10, 13, 14, 16, 20, 25, 28, 35, 45, 52, 91, 108 et 16/20.
Montluçon 87 yearlings: 1, 2, 4, 5, 9, 14, 17 et 7/10.
Argenton 178 yearlings: 2, 7, 8, 10, 11, 12, 31, 35, 38, 39, 45 et 11/19.
Toury 406 yearlings: 4, 7, 27, 39, 55, 66, 85 et 7/9.
218 jeunes: 5, 6, 7, 9, 10, 11, 16, 17, 20, 27, 28, 29, 30, 31, 34, 37, 38, 39, 40, 42, 52, 59, 60, 61, 71 et 25/48.
Orléans 150 yearlings: 1, 3, 5, 8, 9,12, 20, 29, 33, 34, 35, 36, 37, 47, 48, 49 et 16/27.
116 jeunes: 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 12, 14, 15, 35, 38, 40, 41 et 16/49.
Orléans 246 yearlings: 4, 5, 7, 9, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 24, 34, 43, 47, 53, 55, 61, 63, 74 et 19/26.
376 jeunes: 14, 15, 16, 17, 18, 27, 28, 29, 30, 32, 33, 40, 41, 47, 50, 51, 55, 63, 65, 79, 80, 82, 85, 89, 101, 109, 113 et 26/48.
Bourges 202 yearlings: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 14, 15, 20, 28, 31, 39, 49, 55, 61 et 16/24.
192 jeunes: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 16, 17, 18, 19, 22, 30, 39, 44, 45, 54, 55, 59, 61, 63, 65, 66 et 26/44.

Une étape d'Issoudun légendaire!
Semi national 5848 yearlings: 4, 5, 9, 11, 15, 22, 75, 77!

SOURCE PITTS http://www.pitts.be/

Ce site est susceptible par l'intermédiaire de Google Analytics d'enregistrer certaines données personnelles. Ces données sont utilisées pour fournir une expérience plus personnalisée et pour suivre votre localisation sur notre site Web conformément à la réglementation européenne sur la Protection des données.

Le site La Colombophilie H.O. n'étant pas un site commercial ou à but lucratif & donc aucun besoin des données personnel des visiteurs à cette fin & pour être en conformité à la nouvelle réglementation sur la Protection des données les fonctionalités de Contact & Newsletter sont inactivées!   

- Pour les colombophiles, toute(s) publication(s) à leur demande de petite annonce (la somme demandée en cas de vente entre particulier(s) ne sera JAMAIS indiquée sur le site!), de résultats, photo(s) la personne concernée donne autorisation de l'utilisation pleine et entière des dites données envoyée par mail ou courrier uniquement, toute(s) autre(s) mode de demande ne sera PAS pris en compte. 

 - Pour les sociétés, toutes publications de résultats (format PRESS ou PDF SANS ARGENT uniquement!) seront envoyées par une personne mandatée par la société (classificateurs, responsable de la société, ...) une réponse automatique (déjà opérationnel depuis le 05 mai 2018) vous sera envoyée si vous êtes reconnue mandatée pour la dite société dans le cas contraire il n'y aura pas de publication des dits résultats! 

Pour toutes les annonces de féstivités & ventes de la dite société sur le site ne seront faite avec l'accord totale de la société ou de la personne mandatée par la dite société et / ou classificateurs, toute demande se fera uniquement par écrit (mail ou courrier)!

La colombophilie H.O. s'autorise à ne pas publier TOUTES demandes de publication de tout ordre non signée de manière lisible, de son côté La Colombophilie H.O. s'engage a ne divulguer aucunes coordonnées personnel à un tiers sans l'aval de la personne concernée!

Je vous invite également à lire les Conditions générales d'utilisation du site.  Pour continuez cliquez ICI